Le sens du travail

Pourquoi choisit on de s’investir dans tel ou tel métier ? Comment choisit on son orientation professionnelle ? POUR quoi : avec quels bénéfices escomptés ? Qu’est ce qu’on attend de son métier ? Quelles valeurs exprime t’on a travers ce choix ?

Au delà, quel est le sens que l’on donne à son travail ? Est ce simplement pour « gagner sa vie » ? Y donne t’on plus de significations que cette obligation ? Qu’est ce qu’on y cherche ? Qu’est ce qu’on y trouve ?

Encore au delà, quel sens donner à son travail face aux évolutions du marché du travail ? Face à la précarisation croissante ? Face à la pression croissante à la « productivité » dans un monde de plus en plus concurrentiel ? Face aux injonctions liées aux normes budgétaires et bancaires ?

Au delà de tout, on ne choisit pas le métier du social par hasard !!! Il y a toujours une raison, qu’elle soit d’ordre biographique, psychologique, politique, personnelle. Qu’est ce qui motive spécialement à intégrer une carrière sociale ? Quelle est l’histoire que l’on veut raconter (le story stelling) ? Quelle est la mission que l’on se donne ?

Quelles sont les conséquences de ce choix ? Quelles en sont les implications en terme d’attentes professionnelles ? Ces motivations peuvent elles être satisfaites ? Face à la réalité su terrain peuvent elles être déçues ? Quelles en sont alors les conséquences ? En terme de bien être au travail ? En terme de performances professionnelle ? En terme de qualité professionnelle ?

Telles sont les questions que nous abordons dans cette rubrique consacrée au sens du travail en général et au sens du travail social en particulier.